SCOOTER GTS 125 EFI SPORT Agrandir l'image

SCOOTER SYM GTS 125 EFI SPORT

Nouveau produit

Du Caractère en plus ! Un look plus racé ...

Plus de détails

10 Produits

4 099,00 € TTC

En savoir plus

SCOOTER SYM GTS 125 EFI SPORT

 

DU CARACTERE EN PLUS !

Un look plus racé ...

Comme son nom l’indique, le nouveau GTS 125 EFI SPORT Edition 2015 s’adresse aux scooteristes voulant se démarquer encore un peu plus grâce à son look plus méchant.

Il se distingue par sa bulle courte fumée et aérodynamique, sa selle noire piquée de coutures rouges et dotée d’une broderie « GTS » sur le dosseret pilote, de liseret rouge sur les jantes et d’une carrosserie noire mat (existe aussi en blanc brillant) de plus bel effet.

Pour le reste, le GTS 125 EFI SPORT Edition 2015 conserve les attributs qui font le succès du vaisseau amiral de la gamme Sym : une ligne moderne et dynamique, des optiques de phare effilées et intégrant les fameuses leds qui ont fait le succès du GTS, des rétroviseurs escamotables et intégrant les clignotants pour une parfaite visibilité dans le trafic,
une instrumentation complète, une coffre acceptant deux casques et un espace passager
confortable grâce aux repose-pieds amovibles et de larges poignées de maintien.

ôté freinage, le GTS 125 EFI SPORT Edition 2015 est doté d’un freinage couplé AV/AR.

Nouvelle motorisation 15 chevaux ...

Le GTS 125 EFI SPORT Edition 2015 se voit doté d’une nouvelle motorisation plus puissante.

En effet, les ingénieurs Sym ont revu sur plusieurs points le fameux monocylindre 4T liquide à 4 soupapes du GTS 125 standard afin de porter sa puissance maxi à 11 kw (15 ch) à 8 750 tr/min. Le couple augmente également et passe de 11,08 Nm à 7000 tr/min à 12,07 à 6 750 tr/min. De quoi améliorer les performances tout en contrôlant la consommation et les émissions polluantes grâce à l’injection électronique.

PLUS DE PUISSANCE

Le nouveau moteur affiche donc une puissance maxi de 11 kW (15 ch) à 8750 tr/min au lieu des 9,7 kW (13,2 ch) à 9000 tr/minprécédents.

Plus de puissance donc à un régime un peu moins élevé, et une baisse de poids au passage, avec un poids à sec annoncé à 160 kg au lieu de 168.

Si l’on note un léger gain en vivacité au moment de décoller au feu vert, et par la suite entre 50 et 90 km/h, il n’y a pas grand chose à attendre de plus qu’avec le « 13 ch » passé 100 km/h. 

Il ne grimpe pas vraiment plus volontairement jusqu’à sa vitesse maxi, à peine valorisée à 125 km/h au rupteur en descente (114 km/h chrono).

Sur le plat, c’est 120 maxi (110 chrono), et les faux plats sont toujours l’occasion de légères décélérations.

Mais bon, cela reste un 125, dont l’usage sur voies rapides reste limité. Côté conso, on reste dans les même ordres qu’avant, entre 3,5 et 4 l /100 km, pour une autonomie maxi de 300 km.

Du mieux donc, mais juste un soupçon. C'est déjà ça !

VALEUR SÛRE

Toujours est-il que ce scooter GT continue à bien faire son job de bête de somme urbaine, lookée qui plus est.

Facile à prendre en main, très maniable, accueillant pour les grands comme pour les petits, confortable pour le pilote comme pour le passager (qui se prend quand même des retours de carénage dans les chevilles), doté d’une soute qui accepte un gros intégral et un petit jet, d'une prise 12 V dans la petite boîte à gants, protégeant bien le buste et les pieds, d’une finition honorable n’étaient quelques détails : le GTS 125 n’a pas à pâlir face à la concurrence, et ses qualités ont déjà fait de lui une valeur sûre du segment, tant du point de vue des aspects pratiques, que du confort ou de l'accessibilité.

On peste d'autant plus contre les rétroviseurs, placés trop bas, et franchement mal conçus : la moitié intérieure du miroir ne sert à rien ! Au moins servent-ils presque de protège-mains, vu leur taille...

PARTIE CYCLE ET CHÂSSIS CONVAINCANTS

Quant au freinage, ici couplé au levier gauche (ce qui n’est plus le cas sur la version ABS),nous apprécions le feeling ferme aux leviers, le mordant équilibré et l’efficacité réelle du tout. Les pneus Maxxis Pro, à défaut de renvoyer des informations précises, ne sont pas traîtres sur le sec, mais l'on reste sur ses gardes sur le mouillé.

Cet ensemble efficace contribue sans nul doute à améliorer encore la partie cycle équilibrée montée dans un châssis difficile à prendre en défaut qui caractérisent le GTS depuis 2012, et que le 125 partage avec le 300.

Jante de 13 pouces à l’avant, de 14 pouces à l'arrière,assurent agilité en ville et stabilité sur voie rapide, tandis que l’on profite de la rigidité du cadre dans les grandes courbes ou les enchaînements.

Les suspensions plutôt fermes, notamment à l’arrière, contribuent à cette tenue de route rassurante, au détriment peut-être du confort, les amortisseurs disposant d’un réglage sur cinq crans.

Une gueule d’enfer !

Avant de partir sur les routes pour prendre la mesure des modifications apportées à la mécanique du nouveau GTS 125, l’heure est tout d’abord à la contemplation de notre machine d’essai au valorisant coloris noir mat.

« Joli ce nouveau X-Max », me glisse un collègue !

Car il est vrai qu’ainsi gréé, la confusion avec la star du marché français est aisée, Yamaha nous ayant en effet habitué aux séries limitées portant haut le style sportif (X-Max Sport, Momo Design …).

Il faut dire aussi que cette année,la finition du GTS monte encore d’un cran.

Certes, on trouve toujours à redire quant à la multiplication - et surtout la dissimulation des câbles gravitant autour de la partie moteur (côté pot) et du capotage de guidon qui, de face, laisse entrevoir quelques fils disgracieux.

Néanmoins, force est de saluer la qualité générale de cette série Sport Edition.

Mini bulle fumée, nouvelle selle (sans dosseret réglable) brodée au revêtement spécifique…
nous apprécions le contraste entre traitements de surface noir mat et brillant (partie avant du garde-boue avant, pièce centrale de la face avant, jantes, poignées passager).

Sans oublier ses quelques touches de rouge sur le bord des jantes, sur la selle ou les flancs de la partie avant, qui confèrent un style très dynamique au GT. Finalement, notre seul reproche vient de la vue de profil :

Avec un pare-brise coupé court, le guidon et son capotage proéminent apparaissent maintenant sensiblement trop hauts !

Des qualités dynamiques de premier plan

Pour le reste, le GTS s’apprécie toujours pour sa très bonne partie cycle.

Il dispose en effet d’un cadre robuste et de suspensions bien pensées.

Certes, même si l’on demeure bien installé sur son assise revisitée, ce n’est peut-être pas le plus confortable de la catégorie.

Toutefois, la présence de ressorts arrière assez fermes lui confère une parfaite tenue de route.

Et de la précision également, comme de la rigueur sur l’angle, un caractère finalement parfaitement adapté à cette déclinaison à l’esprit sportif.

Quant à la fourche, sa bonne capacité d’absorption assure un guidage peu critiquable.

Scooter équilibré, disposant d’une selle basse (760 mm), le GTS 125 Sport Edition propose une prise en main facile, pour un scooter de la catégorie GT s’entend.

Ses pneumatiques Maxxis Pro ne rassurent pas sur revêtement mouillé, mais on peut compter sur un système de freinage performant, à l’avant comme à l’arrière.

Le système couplé est bien paramétré, dommage seulement que l’ABS ne soit pas disponible sur le modèle 125 du Sport Edition alors qu’il l’est sur le 300 !

Enfin, ce GTS marque sa différence pour ses équipements et sa bonne capacité d’emport.

On place en effet sous sa selle deux casques intégraux. Dans la petite boite à gants se trouve la prise 12V et un port USB, dans le coffre un coupe-circuit et les deux béquilles sont proposées de série.

Le passager dispose de repose-pieds escamotables, mais plus de dosseret.

Bilan : On le choisit pour son look

Du point de vue esthétique, le Sym GTS Sport Edition est une réussite.

C’est évident, son style racé comme sa qualité de fabrication constituent les points forts de ce taïwanais super looké.

Sur le modèle 125 cm3 que nous venons d’essayer, l’agrément moteur est convaincant.

Néanmoins compte tenu de la faible différence de performances avec le modèle standard (au monocylindre de 13 chevaux), ce n’est certainement pas pour son monocylindre "optimisé" que cette version exclusive du GTS séduira.

Garantie 3 ans ou 100 000 kilomètres

MOTEUR 

Type monocylindre 4T, refroidissement par eau, simple ACT, 4 soupapes

Alésage x Course N.C.

Cylindrée 124,5 cm3

Puissance 11 kW à 8750 tr/min

Couple 11 Nm

Mise en route démarreur électrique

Transmission Variateur, courroie

Suspension avant fourche hydraulique

Suspension arrière 2 amortisseurs réglables

Frein avant 1 disque, diamètre 260 mm

Frein arrière 1 disque, diamètre 240 mm

Pneu avant 120/70-14

Pneu arrière 140/60-13

Poids 160 kg

Hauteur de selle 760 mm

Longueur 2175 mm

Empattement N.C.

Essence 12 litres

Coloris Argent, blanc, noir mat

Garantie 3 ans ou 100 000 km

EQUIPEMENT

Bulle courte fumée

Warning

Coupe-circuit

Ouverture de selle au guidon et au contacteur

Coffre pour 1 intégral et 1 jet

Béquilles latérale (coupe-circuit) et centrale

Appel de phare à l'index

Optique de phare couplé

Feux de position à leds

Clignotants avant à leds

Feu arrière à leds

Trip partiel

Horloge

Jauge de réservoir

Température d'eau

Témoin de tension de batterie

Témoin de défaut moteur

Témoin de vidange

Témoin de béquille

Prise 12 V

Coffre éclairé

Repose-pieds passager escamotables

LES +

Homogénéité

Facilité

Comportement

Moteur à mi régime

Look sport réussi

Grand coffre

Avis

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis

SCOOTER SYM GTS 125 EFI SPORT

SCOOTER SYM GTS 125 EFI SPORT

Du Caractère en plus ! Un look plus racé ...